Le poulet bien tenaillé du Québec

  • Sharebar
Comment perdre du poid rapidement et facilement

Le poulet bien tenaillé du QuébecLes poulets du vivent en ! S’ils réussissent à se déplacer… Les poulets du Québec sont aux ! S’il réussissent à se nourrir! Choisissez du . Ils grandissent à leur rythme. Ils ne souffrent d’aucune maladie lorsqu’ils sont abattus à l’âge de 80 jours. Vous nourrir d’un en est meilleur pour votre , qu’en pensez-vous? Les Bilans aviaires de MAPAQ, les articles de condamnations de dans les abattoirs, les pattes nécr

Comment perdre du poid rapidement et facilement

Comment perdre du poid rapidement et facilement
Avec mots-clefs , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

6 réactions à Le poulet bien tenaillé du Québec

  1. kylegap a écrit:

    Je comprends… mais si ça fait pas ton affaire, il y a une chose que tu peux faire. C’est de ne pas manger de poulet qui vient du supermarché. Et si tu aimes trop ca, tu peux les faire grandir dans ta cours et les arranger toi-même. Mais c’est vrai qu’il y a des fermes comme ca… mais il y en a aussi qui ne sont pas comme ca. Faudrait montrer les 2.

  2. tinoouuu a écrit:

    4-lorsqu’ils seront grands!
    Ils parlent de tous les animaux ainsi que les conditions de vie des poulets!
    Apparemment 65% des enfants sensibilisent leurs parents à la maison. On
    commence tout juste à en parler au Québec… Je suis en train d’organiser avec la
    Coalition Canadienne (CETFA) des rencontres avec les élèves dans NOS écoles du Québec!!!
    Je n’ai pas encore les détails de la présentation mais entre autres comment les animaux
    de ferme sont traités et du travail que fait CETFA.

  3. tinoouuu a écrit:

    2-Il doit ramassé chaque jour une centaine de poulets morts et achevés ceux qu’ils
    voient agoniser(il ne les voient pas tous évidemment)
    c’est même écris dans le code de « bonne pratique » des éleveurs. Il doit tenir un registre
    du taux de mortalité quotidiennement et envoyer les mortalités « suspectes » en laboratoire pour prévenir et éviter une épidémie de je ne sais trop quel maladie tellement il y en a…
    Une autre de mes clientes avait un beau-frère qui élevait des poulets il y a 30 ans et

  4. tinoouuu a écrit:

    3-les poulets étaient abattus à 80 jours et les pattes cassaient déjà!
    Aujourd’hui ça doit être inimaginable.Pis elle a rajouter qui aimait bin ça
    quand ses poulets pognaient la pluie dans le transport pcq étant payer au
    poids les poulets étaient plus pesants..C’est super intéressant..En Europe
    toutes ces informations sont répandus la PMAF a même créé un petit
    documentaire à présenter au élèves du PRIMAIRE pour les éduquer sur le respect
    envers les animaux et sur les bons choix à faire

  5. tinoouuu a écrit:

    Je sais… cela semble irréel tellement c’est dégueulasse, c’est pourtant la vérité. De toute évidence tu n’as pas été voir les références qui sortent directement du MAPAQ et des revues du Québec, eux autres ils en parlent comme si de rien n’était… Dans le monde de l’agriculture, tout est « normal » pour nous c’est insensé.

    J’ai une de mes clientes qui a des poulaillers chez elle, son copain est éleveur et les
    poitrines sont effectivement disproportionnés.

  6. tinoouuu a écrit:

    Effectivement, je montre les 2 dans la vidéo, l’industriel qui est 98% du marché québécois et le biologique qui représente 2% de bien-être animal. Bien-sûr le focus de la vidéo est sur la souffrance de l’industriel. Ce que tout le monde peut faire, c’est encourager les éleveurs biologiques qui prennent soin des animaux et d’arrêter de remplir leur panier d’épicerie de viande d’animaux torturés et d’arrêter de donner leur argent aux 700 éleveurs industriels du Québec.

Laisser un commentaire